Le café «Chez Flech» tagué pour la deuxième fois à Momignies

Le café «Chez Flech» tagué pour la deuxième fois à Momignies
DR

Ce mardi soir, vers 22h40, une équipe de policiers de la zone Botha patrouillait dans Momignies.

Ils ont pris en flagrant délit et intercepté deux jeunes qui étaient occupés à taguer la vitrine du café « Chez Flesh », situé Place de la Gare.

« Ils ont tracé à la bombe une ligne bleue qui monte et qui descend, sur la boîte aux lettres ainsi que sur la porte et la vitrine de la véranda qui sert de terrasse », explique la patronne Fabienne Bry.

« Il s’agit d’un jeune homme d’une trentaine d’années, habitant le centre de Momignies », poursuit-elle. « Il était accompagné d’un colocataire plus jeune que lui. »

C’est la deuxième fois que la vitrine de « Chez Flesh » est ainsi attaquée : « Le 15 août, c’était déjà des lignes de ce genre mais de couleur orange. À l’époque nous avions des soupçons sur cette personne. Il y a trois ans, nous l’avons interdit de café. Il avait volé dans un coffre situé à l’arrière du café. Cela avait été classé sans suite. Et le 21 juillet, c’est le phare avant de mon mari, Christophe Fourez, qui avait été tagué. C’est un garçon à problèmes. Il a fait partie de plusieurs comités locaux et, là aussi, il y a eu des problèmes de vols dans les caisses. »

L’identité des individus pris en flagrant délit a été relevée par les policiers. Ils seront prochainement entendus.

Notre sélection vidéo