Nous ne sommes pas tous égaux face aux prix d’entrée de nos piscines: le tarif est souvent plus cher si vous n’êtes pas domicilié dans la commune!

Nous ne sommes pas tous égaux face aux prix d’entrée de nos piscines: le tarif est souvent plus cher si vous n’êtes pas domicilié dans la commune!

Nouveaux tarifs en vue pour les piscines namuroises. Et petite nouveauté : à partir du mois de janvier 2020, une distinction sera opérée entre ses habitants et les visiteurs extérieurs. Les tarifs seront identiques dans les trois piscines de la capitale wallonne : 3 euros pour les adultes namurois et 5 euros pour les non-namurois. Soit une différence de deux euros « applicable quel que soit le tarif de base », nous précise-t-on à la Ville.

Namur n’est pas la première à procéder de la sorte. La Wallonie compte environ 85 piscines publiques couvertes et en activité (hors piscines scolaires). Parmi elles, plus d’une sur quatre pratique un tarif préférentiel. À Bruxelles, la pratique est bien plus courante : seules les communes d’Anderlecht et d’Etterbeek n’opèrent pas de distinction entre leurs nageurs. Au total, 38 % des piscines publiques sont concernées en Wallonie et dans la capitale.

Ces différences de tarif ne sont pas toujours appréciées de tous. Les habitants des communes dépourvues de piscine n’ont en effet d’autres choix que de se rendre dans les infrastructures voisines. Et donc, dans certains cas, de payer un tarif plus élevé.

► Les autorités expliquent cette différence.

Voici les solutions envisagées.

► La piscine de votre commune pratique-t-elle ce système ? Quelle est la piscine la moins chère près de chez vous ? Découvrez tous les chiffres dans VOTRE région  !

Notre sélection vidéo