Un Lit au pré: du glamping à la ferme dans des tentes super fun!

Un Lit au pré: du glamping à la ferme dans des tentes super fun!

« Papa, on peut passer nos vacances dans une ferme ? » Mes enfants de 8 et 10 ans ne rêvaient donc pas de plage de sable fin, ni de piscine bleu azur. Ils voulaient vivre l’aventure parmi la volaille, le bétail et les plaisirs simples de la campagne.

Les trois tentes d’Else sont installées au coeur de l’eploitation agricole, près de Bruges.
Les trois tentes d’Else sont installées au coeur de l’eploitation agricole, près de Bruges.

Des fermes, ça ne manque pas en Belgique. Mais rares sont celles qui vous hébergent et où le fermier vous propose de participer à ses activités quotidiennes. De plus, si les enfants ne regardent pas de très près au standing et à la propreté, maman et papa comptent tout de même sur leur petit confort… Une société créée il y a plus de 15 ans aux Pays-Bas a bien compris ses principes. Son nom en français : Un Lit au pré.

Bruges, Poperinge et Rochefort

Cette entreprise néerlandaise place des tentes-chalets, quasi toutes identiques, chez les agriculteurs qui acceptent de faire découvrir leur métier à leurs hôtes. Elle assure aussi la publicité. Vous cherchez donc votre destination de rêve sur www.unlitaupre.fr, parmi une soixantaine de propositions en Allemagne, France, Angleterre ou aux Pays-Bas. Mais aussi en Belgique. Un Lit au pré dispose de 3 tentes à Rocherfort, 5 à Poperinge près d’Ypres et 3 tentes depuis peu à Bruges.

C’est là que nous avons posé nos valises, chez Else, au cœur d’une exploitation de petits pois, non loin de la Venise du Nord. Else anime également depuis très longtemps des classes vertes à la ferme. Elle a le tour avec les enfants et les animations didactiques ne manquent pas. Il y a 10 ans, Else a d’ailleurs eu l’honneur de recevoir en vacances le Pince Philippe et la Princesse Mathilde, ainsi que leurs trois enfants, avant leur couronnement.

Else a déjà reçu dans sa ferme la visite de Philippe et Mathilde, avec leurs enfants, quand ils étaient encore prince et princesse de Belgique.
Else a déjà reçu dans sa ferme la visite de Philippe et Mathilde, avec leurs enfants, quand ils étaient encore prince et princesse de Belgique. - R.M.

Nous aussi avons été accueillis… comme des rois. Des brouettes rouges sont disposées à l’entrée pour nous aider à transporter nos bagages jusqu’à notre tente. Sympa. « Papa, nos voisines sont trop mignonnes ! » Les enfants sont émerveillés. Notre logement jouxte l’enclos des biquettes. Les prairies des chevaux ne sont pas loin. Tout comme le poulailler, la maison des oies et celle des paons. Les enfants courent partout comme des jeunes veaux. C’est sûr, ils ne manqueront pas d’activités…

Ni eau chaude, ni électricité

Le meilleur reste à venir : nous entrons dans notre palais, fait de toile solide et de bois. C’est plutôt une bonne surprise ! Plancher au sol, divan, belle table en bois. Au milieu de la pièce principale se dressent une vaste cuisinière rustique et un poêle à bois. Tous les ustensiles de cuisine et la vaisselle nécessaire sont sur place. Les enfants dormiront dans une sorte d’armoire qui donne notamment sur la chambre des parents. Rien à voir ici avec les matelas gonflables et les sacs de couchage. La literie est chaleureuse et agréable. Il faut juste s’éclairer avec les lampes à l’huile. Nous préférerons finalement nos lampes frontales pour les longues soirées de lecture…

Car si le confort est bien présent, l’aventure aussi. Pas d’électricité. On s’éclaire à la bougie. L’eau courante, certes ; mais elle est froide. C’est donc un jeu quotidien d’allumer du feu dans le poêle ou sur le barbecue extérieur, afin de faire chauffer l’eau du café ou de la vaisselle. Les moins téméraires peuvent aussi opter pour des tentes avec eau chaude et douche. En ce qui nous concerne, il fallait se rendre à la ferme pour se doucher. Parc contre, tous les logements disposent de leur toilette privée.

Les enfants ont passé une bonne partie de leurs journées à pécher des tétards et des petits poissons.
Les enfants ont passé une bonne partie de leurs journées à pécher des tétards et des petits poissons. - R.M.

Cette ambiance si particulière fait évidemment le charme de ces vacances à la ferme. En famille. Même si nos enfants avaient tendance à nous laisser souvent seuls pour vaquer à leurs occupations préférées : pèche aux têtards dans l’étang, parcours du combattant dans le foin et cueillette d’herbes fraîches pour les chèvres.

► Infos : www.unlitaupre.fr

Notre sélection vidéo