Brussels Cycling Classic: Caleb Ewan s’impose au sprint (vidéo)

Vidéo
©Photonews
©Photonews

Caleb Ewan (Lotto Soudal) a remporté la 99e édition de la Brussels Cycling Classic, épreuve hors-catégorie de 189,4 km tracée autour de Bruxelles avec départ au Parc du Cinquantenaire et arrivée dans l’avenue Houba de Strooper devant le stade Roi Baudouin. Sur la ligne d’arrivée et sous la pluie, l’Australien a imposé ses qualités de finisseur. L’Allemand Pascal Ackermann (BORA-hansgrophe) a dû se contenter de la 2e place. Jasper Philipsen (UAE-Team Emirates) de la troisième. L’Italien Davide Ballerini (Astana) et Jasper Stuyven (Trek-Segafredo) complètent le top 5.

Ewan, qui découvrait la course, succède à Ackermann au palmarès de cette épreuve qui a pris la succession en 2012 de Paris-Bruxelles. Elle est traditionnellement favorable aux routiers sprinters.

Plus tôt cette saison, Ewan, 25 ans, avait déjà remporté une étape du Tour des Emirats Arabes Unis, deux étapes du Tour de Turquie, deux étapes du Giro, l’étape finale du ZLM Tour et trois étapes du Tour de France.

Samedi, après 9 km, un groupe de tête s’est formé avec Lionel Taminiaux, Petr Rikunov, Clément Carisey, Etienne van Empel, Oscar Riesebeek, Elmar Reinders et Cyril Gautier. Ce groupe de sept a compté une avance maximale de 3 : 10. À l’avant, Rikunov est littéralement tombé du groupe de tête après environ 80 km. Taminiaux a également dû laisser filer ses compagnons sur la septième côte de la journée, la rue Cardinal Mercier. Derrière lui, Laurens De Vreese s’est débarrassé de ses démons et a amené le peloton à une demi-minute des cinq derniers échappés matinaux.

Laurens De Vreese a poursuivi son effort et a emmené avec lui Christopher Juul Jensen, Anthony Turgis, Simone Velasco et Ludovic Robeet. Ils ont vite repris Lionel Taminiaux. À 45 kilomètres de l’arrivée, les deux groupes ont fusionné pour former un groupe de dix leaders. Le peloton suivait à 40 secondes seulement.

Juste avant d’entrer dans Anderlecht, à 11 kilomètres de l’arrivée, la première partie du peloton a rejoint le groupe de tête. Le sprinter de Deceuninck-Quick Step, Alvaro Hodeg, a dû faire face à une crevaison et a vu ses chances de gagner s’envoler.

Le signal pour Oliver Naesen d’accélérer. Un groupe d’environ 40 coureurs s’est dirigé l’avenue Houba de Strooper. Ce sont les hommes de Bora-Hansgrohe qui contrôlaient le rythme en faveur de Pascal Ackermann. Ce dernier lança le sprint avec Stuyven à ses côtés, mais dans les derniers mètres Caleb Ewan les a débordé par la droite pour gagner d’un quart de roue.

Notre sélection vidéo