Crime en 1885: le cadavre sous un tas de fumier à Bracquegnies

Ils ont inventé le nom d’un agriculteur dans leur livret.
Ils ont inventé le nom d’un agriculteur dans leur livret. - C.K

En passant devant la ferme d’Auguste Deltenre, le samedi 10 octobre 1885 vers 16h30, Charlotte Leclercq a son regard attiré par un veau abandonné sur le seuil du toit à porcs. Elle appelle Auguste, personne ne répond. Elle entre dans la maison, une lampe à pétrole est en train de mourir dans la pièce d’entrée, la maison est vide. Elle appelle les gendarmes.

Ceux-ci découvrent le corps du vieux fermier sous un tas de fumier, non loin du toit à porcs. Un seau vide et un crochet sont retrouvés près du cadavre, ainsi qu’une lourde pioche et un solide gourdin en chêne, tous deux maculés de sang. Les armes du crime, sans aucun doute...

Notre sélection vidéo