La N-VA va appuyer le projet de rénovation du stade Roi Baudouin

photo news
photo news

Mais en ces temps de négociations post-électorales où seule la Région de Bruxelles-Capitale a trouvé un accord de gouvernement, rien ne bouge. Ou presque. Le haut management de l’Union belge a en effet consacré sa fin d’été à effectuer toute une série de coups de sonde auprès de tous les partis politiques, tant du côté francophone (où le principe est acquis depuis longtemps) que flamand.

Depuis Glasgow, Peter Bossaert, le CEO de la Fédération, a confirmé « un consensus des partis néerlandophones qui tentent de former un gouvernement au nord du pays, concernant l’avenir du stade Roi-Baudouin. Nous attendons évidemment qu’il y ait un gouvernement au fédéral pour avoir des interlocuteurs et finaliser le dossier, poursuit Bossaert. Mais on peut dire qu’il est en très bonne voie. »

Traduisez : l’essentiel est acquis, à savoir l’imprimatur de la N-VA, qu’avait constitué le principal frein à l’aboutissement du projet d’Eurostadium sur le parking C du Heysel.

Notre sélection vidéo