Une infirmière violemment frappée par une patiente au CHR de Namur: elle est en incapacité de travail pour trois semaines!

L’entrée des urgences du CHR.
L’entrée des urgences du CHR. - V.L

La semaine passée, un terrible événement a encore illustré la violence à laquelle le personnel hospitalier est régulièrement confronté. « Dans la nuit de mercredi à jeudi dernier, une infirmière des urgences du CHR de Namur s’est fait violemment frapper par une patiente », indique dans un mail envoyé à la rédaction une personne de l’hôpital.

Cet interlocuteur anonyme indique que l’agression a été si importante que la professionnelle a dû arrêter de travailler. « Elle est en incapacité de travail durant trois semaines. »

Notre sélection vidéo