Il est puériculteur dans une école à Binche et fier de l’être

Jean-François exerce ce métier «
féminin
» depuis 2011
Jean-François exerce ce métier « féminin » depuis 2011 - Thomas Donfut

Lundi dernier, c’était jour de rentrée pour des milliers d’enfants mais aussi d’enseignants et, par extension, d’encadrants pédagogiques. Parmi ces derniers, Jean-François à l’école maternelle de la Cité-Jardin à Binche réalisait ses premiers pas dans la petite école maternelle de la Cité-Jardin à Binche. Un jour de rentrée pas comme les autres puisque, dans toute l’entité binchoise, Jean-François est le seul puériculteur de sexe masculin. « Depuis que j’ai entamé mes études dans cette matière, je suis le seul homme et partout où je suis passé, c’était déjà le cas », explique le Waudrézien dont ce n’est pas la première expérience à Binche vu qu’il a déjà collaboré à l’école de Versailles à Binche ainsi qu’à l’école spéciale de Clerfayt à Waudrez après un détour par Grand-Reng. « Je suis donc habitué à vivre ce genre de situation et cela ne me pose pas de problème. Je n’ai jamais eu de souci avec mes collègues qui, au contraire, sont souvent contentes d’avoir une présence masculine dans leur équipe. »

► L’école a décidé qu’il ne changerait que les petits garçons.

►Avoir un homme puériculteur comporte aussi de nombreux avantages.

Notre sélection vidéo