Proximus: pour le sp.a, revoir le plafond salarial pour trouver un successeur à Dominique Leroy n’a pas de sens

Proximus: pour le sp.a, revoir le plafond salarial pour trouver un successeur à Dominique Leroy n’a pas de sens
Isopix

Dimanche, le président du conseil d’administration de Proximus, Stefaan De Clerck, a plaidé pour une adaptation de ce plafond qui constituerait, selon lui, un handicap pour trouver un successeur à Dominique Leroy, la CEO de l’entreprise qui a annoncé son départ la semaine passée.

Selon le président du sp.a, ce débat «n’est pas fondé». Pour John Crombez, le conseil d’administration doit suivre les règles déterminées par les actionnaires - donc, dans le cas de Proximus, les lois votées au parlement - et les entreprises publiques doivent continuer à montrer l’exemple.

Les discussions ne doivent pas tourner autour de la question du plafond salarial mais plutôt sur le coût des télécoms et sur la nécessité d’y investir dans les années à venir, a conclu John Crombez.

Notre sélection vidéo