Victime du vol de leur BMW à Hyon, un couple de quadragénaires passe pour les voleurs aux yeux des policiers!

Saida
: «
D’emblée, nous avons été estimés coupables.
»
Saida : « D’emblée, nous avons été estimés coupables. » - G.M.

Ce dimanche 18 février 2018 vers 8h, on sonne à la porte. Hassan ouvre, tiré du lit après une soirée tardive de livraisons de pizzas. C’est une équipe de police qui le sollicite : « Votre BMW vient d’être retrouvée emboutie. Où est madame ? »

« D’emblée, souligne Saida, nous avons été estimés présumés coupables par la police. »

23 février 2018 : au bout de 5 jours, grâce enfin, à un inspecteur plus objectif que les pandores du dimanche matin, l’enquête reprendra rapidement la bonne direction. L’étude de caméras de surveillance, urbaines comme privées, une enquête, « de voisinage, réalisée par mes soins », assure Saida, seront diligentées à l’issue desquelles, deux voleurs seront démasqués.

► Présumé immédiatement coupable, Hassan aurait été humilié pendant de longues heures par la police.

► Les époux sont donc poursuivis comme victimes... et comme suspects  !

► L’avocat de Saida et Hassan donne son point de vue.

Notre sélection vidéo