Des perquisitions pour trafic d’armes sont en cours en région montoise

Des perquisitions pour trafic d’armes sont en cours en région montoise
Photo d’illustration/ COM

Le dossier est mené par le parquet fédéral et la police judiciaire fédérale de Mons. La police de Mons, la police boraine et la police des Hauts-Pays sont présentes en renfort.

Les enquêteurs viseraient plus particulièrement les milieux nomades, précisait la DH. Reste que le dossier est beaucoup plus vaste. Des particuliers sont également visés par les perquisitions. « Elles sont menées chez Monsieur tout le monde ou chez des personnes plus connues des services de police », nous explique-t-on simplement sans faire de plus amples commentaires.

--> Un trafic qui trouve son origine en France où la législation est moins contraignante

Il s’agit en fait d’un réseau de vente d’armes qui concerne aussi des particuliers, nous confirme bien une autre source. Des opérations sont menées dans toute notre région et plus encore. Cela concerne également le reste du Hainaut et une petite partie du Namurois.

Le parquet fédéral ne souhaite pas faire de commentaires à l’heure actuelle.

Notre sélection vidéo