A six semaines, le petit Angelo développe un eczéma extrêmement violent: sa maman ne pouvait même plus le prendre dans ses bras (photos)

Âgé de seulement six semaines, le petit Angelo Berry a développé un eczéma extrême, couvrant tout son corps et sa tête. Il en a même perdu ses cheveux.

Printscreen Mirror

Chiara Berry, la maman du petit garçon, a expliqué à l’Echo de Liverpool comment l’infection a débuté. « Sa peau devenait de pire en pire. Nous lui avons acheté de la crème, mais il perdait du poids. »

Le bambin a alors été emmené à l’hôpital Alder Day où on lui a diagnostiqué un eczéma atopique grave. Angelo a ensuite subi un puissant traitement généralement réservé aux adultes. Son corps étant recouvert de crème, l’enfant a été enveloppé dans des bandages pendant trois semaines.

« Angelo pleurait tout le temps. Il avait reçu un lait spécial pour l’aider à se calmer et pour qu’il reprenne le poids qu’il avait perdu ». Incapable de câliner son enfant car cela le faisait souffrir, Chiara pouvait juste lui tenir la main. « C’était vraiment difficile », ajoute-t-elle.

« Quand ma fille entendait son frère pleurer, elle courait directement vers lui pour le prendre dans ses bras. J’ai eu du mal à lui dire non, mais elle a appris à ne pas le faire et à lui tapoter le ventre », confie la maman.

Printscreen Mirror

Le petit Angelo s’en est finalement très bien sorti, sans aucune cicatrice. Il se rend régulièrement à l’hôpital pour des tests allergiques. Les médecins ont d’ailleurs découvert que son eczéma était dû à la consommation de tomates et à certains types de noix. « Les soins donnés à l’hôpital Alder étaient exceptionnels et nous n’aurions pas récupéré notre fils tel qu’il est aujourd’hui sans eux. Nous leur sommes éternellement reconnaissants pour leurs soins et leur expertise », confie Chiara.

Notre sélection vidéo