Carrefour envisagerait une offre de rachat de son rival Casino

Photo News
Photo News

Selon BFM Business, une offre publique d’échange (échanges d’actions) entre 4 et 4,2 milliards d’euros a été évoquée, soit 25% de plus que la valeur de Casino fin juin.

Le PDG de Casino, Jean-Charles Naouri, est en difficulté financière et a été contraint de placer, fin mai, ses sociétés (Rallye, Foncière Euris, Finatis et Euris) actionnaires de Casino en procédure de sauvegarde judiciaire. La première, Rallye, croule sous 2,9 milliards d’euros de dettes financières nettes à fin juin, rappelle le média français.

Casino contrôle plusieurs enseignes dans l’Hexagone, comme Monoprix et Leader Price. L’arrivée récente au capital de Casino du milliardaire tchèque Daniel Kretinsky, qui a pris une participation de 4,63%, pourrait toutefois refroidir les ardeurs de Carrefour.

Parmi les actionnaires de Carrefour, on retrouve notamment le président de LVMH, le milliardaire Bernard Arnault, l’homme d’affaires brésilien Abilio Diniz ou la famille Moulin, propriétaire des Galeries Lafayette.

Notre sélection vidéo