Stromae et sa société enregistrent des pertes importantes: «Un nouvel album ne ferait pas de mal»

Stromae en visite à Bruxelles
Stromae en visite à Bruxelles - isopix

C’est un signe qui ne trompe pas : Mosaert, le label créatif de Paul Van Haver (34 ans) – mieux connu sous le nom de Stromae – a perdu pour la première fois. Et pas qu’un peu : alors que la société existe depuis près de 10 ans, elle a récemment dû faire face à un déficit de 300 000 euros, chose inédite jusqu’ici, ce qui a réduit l’actif de Stromae de 11,9 millions d’euros à environ 11 millions d’euros.

« C’est en réalité assez facile à expliquer », déclare l’économiste Thierry Debels. « Paul, qui s’est fait connaître sous le nom de Stromae, a fait le choix de partir sur une période sabbatique d’un point de vue musical au cours de laquelle il a presque complètement disparu des médias. Par conséquent, cela fait naturellement moins de revenus générés pour son entreprise. »

« Il faut bien comprendre que Paul a divisé son entreprise », poursuit Debels. « Il est propriétaire du label musical Mosaert. Mais il a aussi un label créatif de prêt-à-porter qu’il gère avec son épouse, la créatrice Coralie Barbier. Paradoxalement, pour l’instant, il finance sa société de musique peu active avec les recettes de sa société de confection. […] Bien sûr, cela ne devrait pas arriver trop souvent, une telle perte. Dans un certain sens, il a reçu un avertissement lui indiquant qu’il pourrait devoir repenser à un nouvel album. (rires) »

Notre sélection vidéo