Un homme risque 10 ans de prison pour avoir tenté de violer une femme: il a été identifié grâce son GSM, qu’il avait oublié dans le lit de sa victime

Un homme risque 10 ans de prison pour avoir tenté de violer une femme: il a été identifié grâce son GSM, qu’il avait oublié dans le lit de sa victime
Photo News

La victime habitait un logement contigu à celui de sa fille et, le soir des faits, la lumière dans l’appartement a intrigué le petit-fils de l’octogénaire. Il est allé voir et a surpris le prévenu à cheval sur sa grand-mère. L’homme, qui sentait fortement l’alcool, a pris la fuite mais son GSM a été retrouvé par la police dans le lit de la Tubizienne. Et l’ADN relevé sur place a confirmé l’identité de l’auteur.

Lors de l’intervention de la police, la dame âgée de 88 ans ne voulait rien dire. En état de choc, elle avait le pyjama déchiré et diverses lésions, notamment au visage. Elle reste très perturbée par l’agression, s’est refermée sur elle-même, peine à trouver le sommeil et fait des cauchemars.

Le prévenu a déjà purgé près de vingt ans de prison, notamment pour deux faits semblables. Il avait notamment tenté de violer une personne âgée dans un home. Il était sorti de prison depuis environ six mois lorsqu’il a commis les faits de Tubize. À l’audience, il a indiqué qu’il avait honte et qu’il ne se souvenait pas de ce qu’il avait commis parce qu’il avait consommé beaucoup d’alcool.

Le ministère public a réclamé « une peine à la hauteur de l’horreur de ce que le prévenu a commis et de sa dangerosité » : dix ans de prison ferme et cinq ans de mise à disposition du tribunal d’application des peines. La défense, elle, a plaidé l’internement bien qu’un expert ait estimé que le prévenu était responsable de ses actes.

Le jugement sera rendu le 25 septembre.

Notre sélection vidéo