Une cinquantaine de témoins au procès du tueur présumé de Shashia Moreau, violée et tuée alors qu’elle venait échanger des figurines Pokémon à Anvers

Une cinquantaine de témoins au procès du tueur présumé de Shashia Moreau, violée et tuée alors qu’elle venait échanger des figurines Pokémon à Anvers

Shashia Moreau avait disparu le 7 février 2017 après avoir convenu d’échanger des figurines Pokémon avec John V.D.B. au domicile anversois de ce dernier. Suspicieuse, la jeune fille avait prévenu l’un de ses amis de cette entrevue.

Son corps avait été retrouvé deux jours plus tard dans la cour intérieure de l’accusé. L’autopsie a révélé que la jeune fille était décédée de mort violente.

John V.D.B. avait dans un premier temps affirmé que la victime ne s’était pas présentée au rendez-vous mais ces déclarations avaient été invalidées par des images de vidéo-surveillance montrant que la jeune fille s’était bien rendue à son domicile.

Depuis lors, l’homme affirme ne pas se souvenir de la suite des événements. Un psychiatre judiciaire estime pour sa part qu’il est plus que probable que cette amnésie soit feinte. John V.D.B. a été reconnu responsable de ses actes et la chambre des mises en accusation anversoise l’a renvoyé en février dernier aux assises.

Le procès se tiendra dans une salle du nouveau palais de justice, le Vlinderpaleis, pensée pour accueillir les assises. L’ancien bâtiment judiciaire est en effet fermé pour rénovation.

Le jury sera constitué le 15 octobre alors que le procès débutera le 18 avec la lecture de l’acte d’accusation et l’audition de Jonny V.D.B. Les témoins commenceront à être entendus dans l’après-midi du premier jour jusqu’au jeudi 24 octobre. Le jugement est attendu pour le 25 octobre.

Notre sélection vidéo