Violée puis harcelée par un policier à Florenville: trois personnes sur le banc des prévenus au tribunal d’Arlon

La victime présumée n’était pas présente à Arlon.
La victime présumée n’était pas présente à Arlon. - M.D.

L’histoire présentée à nouveau ce mercredi au tribunal correctionnel d’Arlon se déroule en deux temps. Dans un premier temps, François (prénom d’emprunt) partage un verre avec un couple d’amis. Au bout d’un moment, François se confie à son amie : il a un fort besoin de faire l’amour. Cette dernière, que nous prénommerons, Jessica, contacte alors sa copine Stéphanie.

Les deux jeunes filles échangent des messages. Stéphanie, qui avait une petite amie au moment des faits, se décide à les rejoindre. Le lendemain, elle se réveillera avec des ecchymoses au coude, dans le dos et sur les genoux, mais sans le moindre souvenir. Selon Me Soblet, elle aurait été violée.

►Son calvaire ne s’arrêterait pas là puisqu’elle aurait ensuite été harcelée par SMS par un policier

►Ce mercredi, l’heure était aux plaidoiries ainsi que le réquisitoire

Notre sélection vidéo