Retrait des vélos Jump d’Anderlecht: «Une décision économique et Uber tente de faire porter le chapeau à la commune»

Depuis fin août.
Depuis fin août. - E. G.

De son côté, la commune d’Anderlecht via son échevine de la Mobilité, Susanne Müller-Hübsch (Ecolo-Groen) a une autre analyse de ce retrait des vélos Jump des rues anderlechtoises. «  Je pense plutôt que c’est une décision économique et maintenant Uber tente de faire porter le chapeau à la commune », lance celle-ci.

►► Avant un retour éventuel, la commune souhaite régler certains problèmes

Notre sélection vidéo