Des actions dans plusieurs pompes à essence du pays: «Vous roulez avec de la nourriture»

Photo News
Photo News

Plus de 800.000 tonnes de nourriture disparaissent chaque année pour produire des agrocarburants, déplorent les militants. Depuis 10h ce samedi, ceux-ci sont répartis dans des pompes à essence d’Auderghem, Anvers, Hasselt et Gand pour dénoncer la menace pour la sécurité alimentaire mondiale que représentent les carburants produits à partir d’aliments.

«Leur production massive s’accompagne de violations des droits humains au sein des plantations industrielles de cannes à sucre, de soja et d’huile de palme. Enfin, elle contribue davantage au réchauffement de la planète que l’utilisation de carburants fossiles», argumentent aussi les initiateurs de l’action.

En août dernier, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) a mis en garde contre la production intensive de bioénergies. Or, dans son projet de Plan National Energie Climat (PNEC), la Belgique entend porter de 5,5% en 2017 à 14% en 2030 la part de biocarburants dans les transports belges, dont 7% produits à partir de cultures destinées traditionnellement à l’alimentation. Les ONG environnementales demandent la révision de cet objectif.

Notre sélection vidéo