Jean-Luc Pourbaix, tourneur à ses heures

L’artiste aux côté de sa machine.
L’artiste aux côté de sa machine. - Th.D.

Depuis quarante ans, Jean-Luc Pourbaix, célèbre artiste binchois connu, notamment, pour la confection des masques de cire des gilles chaque Mardi Gras, passe « son temps libre » à fabriquer et restaurer des orgues de barbarie. Un instrument destiné pour la plupart du temps aux spectacles de rue que l’on connaît dans notre région sous le surnom de « viole ».

► « Mais cette fois, c’était en tant que « tourneur » que j’ai participé à ce festival », déclare l’artiste aux multiples facettes.

► Une expérience enrichissante pour Jean-Luc.

Notre sélection vidéo