Pierre, le patron de la scierie René Libert, y a mis le feu avant de se suicider, à Francorchamps: «Après moi, il n’y aura plus rien»

Le hall de stockage de la S.A. René Libert à Francorchamps, encore fumant ce lundi.
Le hall de stockage de la S.A. René Libert à Francorchamps, encore fumant ce lundi. - S.M.G.

Un incendie d’une extrême violence s’est déclaré à la scierie René Libert, en plein centre de Francorchamps, ce dimanche midi. Le patron, Pierre (photo), a perdu la vie.

Ce lundi matin, le parquet se refusait toujours à parler de suicide et de citer le nom du défunt, d’autant qu’on n’avait pas encore, alors, identifié formellement le corps. Néanmoins, tout concordait, selon nos informations, à affirmer que la dépouille était bien celle du patron de l’entreprise, Pierre.

Une lettre aurait été laissée par le patron de la firme à son épouse.

Le roi Baudouin et la reine Fabiola avaient déjà visité le siège de l’entreprise.

Notre sélection vidéo