Aldi va ouvrir 100 nouveaux supermarchés en Grande-Bretagne

Aldi a déjà 840 magasins au Royaume-Uni.
Aldi a déjà 840 magasins au Royaume-Uni. - Belga

L’enseigne allemande de hard-discount Aldi prévoit d’ouvrir 100 nouveaux supermarchés en deux ans en Grande-Bretagne avec, à la clé, la création de 5.000 emplois, au moment où ses concurrents traditionnels ferment des magasins en raison d’une féroce guerre des prix.

La cinquième chaîne de supermarchés au Royaume-Uni compte actuellement 840 magasins dans le pays et vise 1.200 d’ici 2025, a-t-elle détaillé lundi dans un communiqué.

Le nombre de magasins à Londres, qui en compte 40 aujourd’hui, devrait plus que doubler pour passer à 100 d’ici deux ans, car la part de marché de l’enseigne y est largement inférieure à celle du reste du pays.

«Les consommateurs de Londres nous disent régulièrement qu’ils changeraient (de supermarché) pour Aldi s’il y en avait un près de chez eux donc il y a clairement une opportunité de croissance pour nous dans la capitale», affirme Giles Hurley, directeur général d’Aldi pour le Royaume-Uni et l’Irlande.

La chaîne a toutefois dévoilé lundi que son bénéfice opérationnel avait chuté de 26% à 197,9 millions de livres en 2018 à cause d’investissements dans les infrastructures en cours mais aussi en raison de prix en baisse.

Ces coupes tarifaires dopaient cependant les ventes (+11%), les consommateurs se tournant de plus en plus vers les supermarchés «low cost».

Le géant britannique des supermarchés Tesco a ainsi annoncé en août la suppression de 4.500 emplois au Royaume-Uni imputée à l’intense concurrence sur les prix dans le pays face à la montée en force des enseignes à bas prix comme Aldi et sa rivale, également allemande, Lidl.

Cette dernière a d’ailleurs annoncé en juin la création de 40 nouveaux magasins dans l’agglomération londonienne avec la création de 1.500 emplois.

Notre sélection vidéo