Le groupe Punch renonce à son installation sur Dour

Le groupe Punch renonce à son installation sur Dour
Photo EG

Punch est en fait un fournisseur mondial de boîtes de vitesses automatiques et de composants automobiles. Son implantation à Dour aurait pu être une bonne nouvelle pour toute notre région. On parlait en effet de 100 millions d’euros d’investissement et de 500 emplois potentiels.

Malheureusement, Guido Dumarey, l’homme d’affaires à l’origine du groupe, a renoncé à installer sa nouvelle usine à Dour, explique le journal L’Echo qui précise que c’est un autre site qui a été choisi sans pouvoir préciser lequel à ce stade.

Trois endroits différents

La société Punch hésitait apparemment entre trois endroits différents : Dour en Belgique, la France et l’Allemagne. Le projet de cette nouvelle usine était de fabriquer des composants électriques pour les voitures hybrides et électriques.

L’intercommunale IDEA confirme l’information, ajoutent nos confrères de L’Echo qui reproduisent ce que le groupe aurait écrit à l’IDEA. Et de citer : « Les partenariats industriels à mettre en place dans le cadre de ce projet n’ont pu aboutir et le contexte économique global de l’industrie auto n’étant globalement plus favorable, le projet de Dour ne pourra se concrétiser. »

Notre sélection vidéo