Un climat plus agressif envers la police aux Wallos: pendant ce week-end festif, les policiers n’ont pas été épargnés par les agressions et les coups

La police aux Fêtes de Wallonie, en 2016.
La police aux Fêtes de Wallonie, en 2016. - V.L.

De jeudi à dimanche, la police de Namur a dû intervenir 180 fois dans le centre-ville durant ces Fêtes de Wallonie. C’est moins qu’en 2018 : les forces de l’ordre avaient dû intervenir 205 fois. Cette bonne nouvelle ne cache pas un phénomène nouveau et inquiétant.

Vendredi soir, notamment, des policiers ont été agressés alors qu’ils intervenaient pour arrêter une bagarre. Deux ont été blessés. Et dimanche, un homme ivre a blessé deux autres agents qui intervenaient alors qu’il urinait sur les locaux de la RTBF.

Plus généralement, cela traduit une certaine agressivité vis-à-vis de la police. Un constat réalisé par la zone de police locale elle-même : dans son rapport de ce lundi matin, elle regrette ainsi une attitude assez négative envers ses agents.

► Le commissaire Manu Leleux confirme cette impression.

► Les policiers namurois restest très calmes par rapport à la situation.

► « De tels comportements agressifs doivent être sanctionnés. »

Notre sélection vidéo