Agressé chez lui par d’autres dealers, un dealer d’Ath écope de 40 mois de prison

Illustration.
Illustration. - C.L.

Une peine de quarante mois de prison, assortie d’un sursis probatoire de cinq ans pour ce qui excède la détention préventive, a été prononcée, mardi par la 11e chambre du tribunal correctionnel du Hainaut, division de Tournai, contre B.D. (22 ans) qui était poursuivi dans le cadre d’un trafic de cannabis. Le 4 mai 2019, un autre dealer, J.V (19 ans), et un couple débarquaient chez lui en pleine nuit pour lui régler son compte.

J.V. avait appris que son ancien colocataire, B.D., l’avait balancé à la police. Réuni avec un couple dans un café à Ath, il avait convaincu ce dernier d’aller régler le compte de B.D, chez lui. Le couple bénéficie de la suspension simple de la condamnation pour une durée de trois ans.

J.V., quant à lui, écope de deux peines : trois ans et six mois, peines assorties d’un sursis probatoire pour ce qui excède la détention préventive subie. Il était encore détenu mardi.

B.D avait indiqué aux policiers qu’il se fournissait chez D.L (50 ans) chez qui les policiers ont retrouvé de la marijuana, deux balances de précision et une centaine de pacsons, dont 13 étaient remplis de marijuana. Vu ses nombreux antécédents au tribunal de police, D.L est condamné à une peine de 30 mois de prison, assortie d’un sursis probatoire de cinq ans et d’une amende de 8.000 euros.

Notre sélection vidéo