Cris racistes à l’encontre de Romelu Lukaku: Cagliari échappe aux sanctions

Cris racistes à l’encontre de Romelu Lukaku: Cagliari échappe aux sanctions
Photo News

La Fédération italienne de football (FIGC) ne punira pas Cagliari pour les cris de singe effectués par certains de ses supporters à l’encontre de Romelu Lukaku lors de la 2e journée de Serie A. La saison dernière, le club sarde avait également échappé aux sanctions pour des cris similaires destinés à l’attaquant de la Juventus Moise Kean.

Sur base de l’enquête du parquet, le procureur a décidé que les conditions n’étaient pas réunies pour sanctionner le club.

« Dans les instants qui précédaient le penalty – et seulement à cette occasion – des cris, des coups de sifflets et des chants se sont élevés à l’encontre de Lukaku », a expliqué le procureur.

« C’est à ce moment-là que des hurlements de la part de certains supporters ont été perçus mais n’ont pas été jugés discriminatoires par nos collaborateurs à cause des coups de sifflets et autres chants entendus au même moment. En termes d’ampleur et de perception réelle, les conditions ne sont pas suffisantes pour punir le club en tant que responsable direct des comportements en question ».

Notre sélection vidéo