La N-VA veut faire privatiser une partie de la SNCB

La N-VA veut faire privatiser une partie de la SNCB
Isopix

Le quatrième « paquet ferroviaire » de l’Union européenne prévoit qu’à compter de 2023, les autorités compétentes puissent accorder des contrats de service public par appel d’offres ouvert à toutes les entreprises ferroviaires de l’UE, sauf dans des cas particuliers.

Dans la proposition N-VA, l’Etat resterait actionnaire majoritaire, comme c’est le cas pour Proximus et Bpost, mais le plan de transport et la gestion des gares deviendraient des compétences régionales.

Notre sélection vidéo