Matteo (12), de Genappe, est sans école suite au décret inscription: «Il a des angoisses, à un tel point que nous devons de lui donner du Zantac!»

Bruno Severino se bat avec son fils pour trouver une école qui lui convienne.
Bruno Severino se bat avec son fils pour trouver une école qui lui convienne. - D.R

Hier, la nouvelle ministre en charge de l’Enseignement de la Fédération Wallonie-Bruxelles révélait qu’un peu moins de septante élèves de première secondaire étaient toujours sans école. Des enfants habitant à Bruxelles, dans le Brabant wallon mais aussi dans d’autres provinces wallonnes.

Matteo fait partie de ces élèves sans école. Il commence à trouver le temps long à son domicile de Baisy-Thy (Genappe).

Bruno, son papa, témoigne.

► Matéo a besoin de Zantac tous les soirs  : il ne comprend pas pourquoi il n’a pas d’école.

Notre sélection vidéo