«Le temps presse: la Belgique n’a plus que 100 jours pour élaborer un plan climat»

«Le temps presse: la Belgique n’a plus que 100 jours pour élaborer un plan climat»
Isopix

« Le plan climatique belge doit aussi poser les bases d’une restauration de la nature à grande échelle ; qui nous offre les meilleures options pour résoudre des problèmes tels que la sécheresse, les inondations, et la montée du niveau de la mer », considère le WWF.

Au niveau international, les gouvernements se réuniront à Monaco à partir de vendredi pour approuver un nouveau rapport des Nations Unies traitant des effets et des risques de la transformation spectaculaire des océans, des régions polaires et des glaciers. Rédigé par le GIEC, ce rapport souligne, selon le WWF, « la crise à laquelle nous sommes confrontés, et dans laquelle, l’ampleur, la fréquence et l’intensité des effets du climat sont partout croissantes ».

« Des réductions rapides et profondes des émissions mondiales de gaz à effet de serre sont essentielles pour atténuer les nombreux risques climatiques et faciliter notre adaptation aux bouleversements futurs », ajoute le WWF. « Les tentatives visant à lutter pour le climat et à enrayer les dégâts causés à la nature doivent aller de pair ».

Le WWF espère que ce rapport encouragera les gouvernements du monde entier à agir : la crise climatique doit d’urgence figurer en tête de l’agenda politique et les plans climat nationaux doivent être portés au niveau d’ambition nécessaire.

Notre sélection vidéo