Deux jumeaux souffre-douleurs de leur père dans le Centre: «Je veux les voir un peu à la fois, j’ai envie de renouer un lien!»

Me Severine Cornille pense que les violences envers les enfants durent depuis longtemps
Me Severine Cornille pense que les violences envers les enfants durent depuis longtemps - Eric Ghislain

Condamné à un an avec sursis le 14 juin 2013, Rudy n’a à ce jour, encore jamais subi de détention préventive. Le parquet requiert cette fois 3 ans ferme envers lui. « Ce n’est pas ma place en prison », explique avec aplomb ce père de famille. « Je les aime. Je veux les voir un peu à la fois. J’ai envie de renouer un lien. »

► Les enfants auraient subi les violences à la maison depuis toujours

► Le garçonnet a un retard psychomoteur, et sa sœur également.

Notre sélection vidéo