Zinho Vanheusden revient en patron au Standard

Zinho Vanheusden revient en patron au Standard

Le public de Sclessin ne s’y est pas trompé : en réservant une véritable ovation à Zinho Vanheusden lors de sa montée au jeu, à une dizaine de minutes du coup de sifflet final de Standard – Vitoria jeudi, il a touché le jeune défenseur limbourgeois en plein cœur, lui adressant une nouvelle preuve de son soutien indéfectible. L’intéressé aura pleinement apprécié, trop heureux de pouvoir à nouveau se fondre dans un collectif qui lui aura tant manqué. Et à qui il a aussi manqué. En deux ou trois gestes, destinés à replacer ses partenaires, il a montré que le (jeune) patron était de retour. Comme s’il n’avait jamais quitté l’équipe, comme s’il avait toujours été là.

Mais son grand retour aux affaires, c’est dimanche après-midi, face à Eupen, que Zinho Vanheusden devrait le fêter, dans un contexte idéal pour lui faire reprendre du rythme et recouvrer toutes ses sensations. Et laisser derrière lui, définitivement, 144 jours de galère qu’il a traversés comme un grand, sans jamais se plaindre de son sort, après une deuxième opération au genou gauche, pour un décollement du cartilage, qui aurait pu l’inciter à broyer du noir.

> Séances de soins, exercices proposés par Lieven Maesschalck… Il revient sur cette période noire. Et en tire même une conclusion !

> Michel Preud’homme revient pour sa part sur les péripéties ayant entouré son transfert.

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo