Victoire de Mons-Hainaut à Leuven: plus dur que prévu pour les Renards

Le pivot montois, Freeman, décisif.
Le pivot montois, Freeman, décisif. - Photo News

Louvain

57

Mons-Hainaut

65

Q.T. : 15-15, 13-20, 21-9, 8-21.

Louvain : 15/37 à 2 pts, 6/19 à 3 pts, 9 lfs sur 14, 40 rbds, 24 fp. ALLEN 5+10, Krotulja 5+0, Cazalon 2+0, DELALIEUX 11+2, ROBERTSON 0+4, D’ESPALIER 0+, STITH 5+9, Lambrecht 0+4, Dieng 0+9, Bucum, Nunes Santos Cruz, Plessers

Mons : 19/37 à 2 pts, 2/17 à 3 pts, 21 lfs sur 28, 36 rbds, 17 fp. SMITH 11+5, Lambot 0+2, ADAMOVIC 3+7, BARNES 5+1, Van Den LANGENBERGH, Reinhardt 0+2, CAGE 3+0, FREEMAN 11+13, Mortant, Van Caeneghem 2+0, Giancaterino 0+0, Moris

Arbitres : MM.Jacobs, Di Paolo et Gillis.

Agressive à souhait, présente sur les lignes de passe, la bande à Eddy Casteels a bien essayé de faire perdre la tête aux Renards avec un marquage à la culotte. De l’autre côté du terrain, les Bears sont venus buter sur le dispositif défensif concocté par Vedran Bosnic. Conséquence : un petit 5-6 durant les cinq premières minutes, émaillées par les nombreuses fautes commises par les protégés d’Eddy Casteels.

Celui qui ne loupait pas son entrée, c’est le jeune Luka Krotulja. En provenance d’Ostende avec Tim Lambrecht, notre homme a tout suite su saisir sa chance et ne se privait pas de ramener son équipe dans le parcours : 15-15 (10e).

BMH facile au deuxième quart

Au deuxième quart, BMH trouvait plus facilement le chemin des filets : 19-28 (15e). Reste que l’équipe montoise ne parvenait à prendre la poudre d’escampette, Delalieux, le tireur fou à trois points se rappelant à leur bon souvenir avec trois tirs primés au périmètre. Face au dispositif défensif déployé par l’ancien coach des Lions, Mons-Hainaut a peiné pour trouver des solutions : 28-35 (20e).

Mons-Hainaut loupe son troisième quart

Après les citrons, Robertson invisible en première période (0/5) sifflait la fin de la récréation avec Allen et Stith : 41-37 (25e). En moins de cinq minutes, la bande à Bosnic prenait un 13-2 dans les gencives et ne marquait aucun panier de plein jeu. En ne respectant pas suffisamment cette équipe de Louvain au troisième quart, Mons-Hainaut s’est compliqué la vie : 49-44 (30e). Avec seulement 9 points inscrits au troisième quart et 2 paniers de plein jeu, Mons-Hainaut ne pouvait rien revendiquer.

Freeman remet Mons dans la course

Au four et au moulin depuis le début de la rencontre, le pivot montois Freeman (24 pts) remettait son équipe dans la course : 49-59 (35e). Ajoutez le zéro pointé des locaux durant pratiquement huit minutes, conjugué avec une très bonne gestion de Filip Adamovic à la mène et vous savez pourquoi l’équipe montoise est parvenue à s’en sortir au Sportoase. La bande à Adamovic doit maintenant se préparer pour le derby hennuyer de vendredi prochain face à Charleroi.

Notre sélection vidéo