Des débris de la voiture de Charlotte projetés à 100 mètres tant le choc a été violent: l’autre conducteur avait bu, roulait trop vite et a contresens

Charlotte n’a eu aucune chance tant le choc a été violent.
Charlotte n’a eu aucune chance tant le choc a été violent. - Callens Fotografie

La collision s’est produite vendredi soir vers 22h30 à un carrefour du village d’Edewalle, dans la commune de Kortemark. Les secours n’ont rien pu faire pour sauver la jeune femme, originaire de Koekelare. L’autre automobiliste, âgé de 38 ans, a été admis à l’hôpital. Son pronostic vital était engagé mais il est aujourd’hui hors de danger.

Il pourra donc répondre de ses actes puisque, selon le Nieuwsblad, il avait beaucoup trop bu, roulait beaucoup trop vite et roulait à contresens au moment du choc. La petite Fiat dans laquelle se trouvait Charlotte a été catapultée. La jeune femme n’a eu aucune chance de s’en sortir. Des débris de son véhicule ont été retrouvés à plus de 100 mètres du lieu de l’impact, tant le choc a été violent. La Mercedes classe X de l’autre conducteur a elle aussi été projetée à plus de 50 mètres du lieu de l’accident.

Quelques minutes avant de monter dans son véhicule, la jeune étudiante avait appelé sa maman : « Elle était pourtant toujours si prudente », déplore-t-elle dans les colonnes du Laatste Nieuws.

Notre sélection vidéo