Quatre policiers tués lors d’une attaque au couteau à la préfecture de police de Paris: l’assaillant était converti à l’islam depuis 18 mois

Quatre policiers tués lors d’une attaque au couteau à la préfecture de police de Paris: l’assaillant était converti à l’islam depuis 18 mois

L’homme qui a tué à coups de couteau quatre fonctionnaires au sein de la préfecture de police de Paris jeudi, avant d’être abattu, s’était « converti à l’islam il y a 18 mois », a-t-on appris de source proche du dossier.

Il s’agirait de Mickaël Harpon, né en Martinique. Cet agent administratif de 45 ans était informaticien au sein du département technique travaillant à la direction du renseignement de la préfecture de Paris (DRPP), et souffrait de surdité.

Il a été abattu dans la cour de la préfecture de police par un policier.

Ce fonctionnaire n’avait « jamais présenté de difficulté comportementale », ni « le moindre signe d’alerte », a déclaré le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner.

Ce quadragénaire résidait dans le Val d’Oise où une voisine, interrogée par l’AFP, l’a présenté comme une « personne ordinaire, quelqu’un de très calme ».

L’identité des victimes connues

D’après RTL Feance, l’identité de trois des quatre victimes est connue. Les victimes seraient Ernest D., qui travaillait avec lui au service informatique, Brice L., ancien employé du service administratif, Anthony L., qui travaillait lui aussi au service administratif ainsi qu’une femme dont on ne connaît pas encore l’identité.

Une autre personne a été évacuée « en urgence absolue » vers l’hôpital d’instruction des armées Percy, mais serait à présent hors de danger.

Notre sélection vidéo