Europa League: le Standard prend l’eau à Arsenal dans une rencontre à sens unique (4-0, vidéos)

Vidéo

Le Standard n’a pas pesé bien lourd face à Arsenal jeudi à l’occasion de la deuxième journée de l’Europa League (4-0). Gabriel Martinelli (14e, 16e), Joe Willock (22e) et Daniel Ceballos (57e) ont inscrit les buts des Gunners, qui sont en tête du groupe F avec six points. Le Standard compte trois points comme l’Eintracht Francfort vainqueur à Vitoria Guimaraes (0-1). Battu au Standard, le club portugais tentera d’arracher son premier point le 24 octobre à Arsenal pendant que le Standard se déplacera à Francfort.

Pour tenter de réussir un résultat, Michel Preud’homme a modifié son équipe en alignant Vanja Milenkovic-Savic dans le but et en préférant Aleksandar Boljevic et Renaud Emond à Mehdi Carcela et à Felipe Avenatti. À Arsenal, Unai Emery a opté pour la jeunesse : Reiss Nelson (19 ans), Martinelli (18 ans) et Willock (20 ans). Un choix pertinent puisque Nelson s’est directement montré remuant sur son aile gauche (4e). Devant, Martinelli a lancé Willock, qui a été bloqué par le duo Kostas Laifis-Nicolas Gavory (6e).

Sur le flanc droit, Mergim Vojvoda n’a pas eu la même réussite et sur un centre de Kieran Tierney, Martinelli a devancé Zinho Vanheusden pour ouvrir la marque (14e, 1-0). Le Standard ne parvenait pas à suivre et l’attaquant brésilien a signé un doublé (26e, 2-0). Cela devenait pénible pour le Standard, qui a vu un envoi de Nelson atterrir dans les pieds de Willock (22e, 3-0).

Face à cette déferlante, les Rouches ont dû se contenter d’un coup franc dangereux de Paul-José Mpoku (18e) et d’un tir de Gavory (40e) qu’Emiliano Martinez a déviés corner.

A la reprise, Martinelli s’est multiplié : une frappe enroulée (48e), une déviation sur un centre de Nelson (53e) et surtout une louche surmontant Milinkovic-Savic pour Ceballos (57e, 4-0). Dans la foulée, Carcela est monté au jeu à la place de Boljevic (58e) mais les Rouches n’ont inquiété le gardien adverse que sur un tir puissant de Mpoku (60e). Preud’homme a eu beau renouveler ses forces offensives avec Avenatti pour Emond (73e) et Selim Amallah pour Maxime Lestienne (79e), le Standard est resté impuissant et n’a pas atténué le score de sa septième défaite (un nul) en huit matches face des équipes anglaises.

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo