3.000 supporters du Standard présents à l’Emirates Stadium: malgré la mauvaise prestation de leur équipe, ils ont donné de la voix durant le match!

Les fans rouches n’ont pas hésité à pousser leur équipe.
Les fans rouches n’ont pas hésité à pousser leur équipe. - Belga

Ils étaient trois mille à avoir traversé la Manche, par bateau, avion ou train, à avoir répondu à l’appel de Londres pour venir encourager le Standard dans la magnifique enceinte de l’Emirates. Une superbe transhumance qui a laissé des marques de joies et de fête dans la capitale anglaise, même si certains ballots n’ont rien trouvé de mieux que de craquer des fumigènes à King’s Cross en début d’après-midi, obligeant les autorités à faire évacuer la station de métro la plus populaire de la ville.

Si quelques petits groupes de fans avaient déjà rejoint le stade deux heures trente avant l’entame de la partie, le noyau le plus important a débarqué à 18h15 (heures anglaises), sous la vigilance d’une flopée de stewards et de quelques responsables des forces de l’ordre, dont la police montée. Bien tassés dans un coin inférieur de l’écrin des Gunners, les Liégeois ont donné de la voix dès l’échauffement sans se soucier de la pluie qui commençait à tomber. Plusieurs d’entre eux n’avaient d’ailleurs pas hésité à tomber la chemise !

Pas totalement rempli – 45.000 tickets vendus sur les 60.000 disponibles –, l’Emirates Stadium a d’ailleurs vibré grâce à la ferveur des aficionados rouches, qui tranchait avec l’ataraxie des Britanniques, ils n’ont pas cessé d’applaudir et de chanter malgré la solide fessée reçue sur la pelouse.

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo