Europa League: un match du Standard déplacé sur demande de la RTBF, les fans rouches fâchés!

Europa League: un match du Standard déplacé sur demande de la RTBF, les fans rouches fâchés!
Photo News

Initialement programmée le mercredi 27 novembre à 16h50, pour des raisons d’ordre sécuritaire (Braga et Porto, tout proches de Guimaraes, évoluent aussi en Europa League), la rencontre entre le Vitoria et le Standard a finalement été déplacée au jeudi 28 novembre à 21 heures.

Sans autre forme de procès, alors que plusieurs centaines de supporters liégeois, pris en otage, avaient déjà acheté des places pour se rendre au Portugal et effectué les démarches (avion, hôtel…) sur base d’un match programmé le mercredi.

Au grand dam du Standard qui parle d’un « revirement de positions aux niveaux des autorités locales portugaises et de l’UEFA » et d’une « décision unilatérale qui va pénaliser tant notre club que nos supporters qui avaient déjà pris les devants par rapport à l’organisation de ce déplacement ». Parce qu’à côté des désagréments causés à ses fans, le Standard aurait préféré défier le Vitoria mercredi dans le courant de l’après-midi, étant entendu que le stade D. Afonso Henriques n’aurait jamais, à 16h50, affiché complet et que la tâche de l’équipe liégeoise s’en serait trouvée simplifiée.

À la RTBF, on assume le fait d’avoir tout fait pour modifier cette décision. « Dès après le tirage au sort, la RTBF et les ayants droit ont appris le déplacement de la rencontre à 16h50 », explique Michel Lecomte, directeur du service des Sports de la RTBF.

« Il s’agissait d’un sérieux contretemps en termes d’audience. Nous avons donc directement fait pression auprès de l’agence qui négocie les droits de l’UEFA afin que le match ait bien lieu à 21 heures le jeudi. D’autant que la RTBF n’avait pas encore obtenu la possibilité de proposer un autre match le lendemain. »

Au final, la RTBF a obtenu gain de cause. « C’était un problème de dispositif policier, mais l’UEFA et son agence ont fait pression pour défendre les intérêts des diffuseurs mais aussi de leur public. La RTBF se réjouit de cette décision. Mais elle est bien consciente des implications pénibles que cela implique pour ceux qui avaient déjà prévu leur déplacement, avec toutes les contingences induites. Ces derniers qui ne manquent pas de partager leur mécontentement sur les réseaux sociaux… » Ce qu’ils ont effectivement été nombreux à faire.

« Nous nous devons, malgré tout, de défendre nos intérêts et notre investissement dans l’Europa League », indique Michel Lecomte. « Si des supporters qui devaient se déplacer sont déçus de façon légitime, d’autres doivent se réjouir de pouvoir suivre cette rencontre sur nos écrans à une heure plus habituelle… »

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo