Philippe Goffin est candidat à la présidence du MR: «Je ferai une campagne optimiste et simplement positive»

Exclusif
Philippe Goffin veut faire une campagne « simplement positive ».
Philippe Goffin veut faire une campagne « simplement positive ». - ISOPIX

Après deux Hennuyers, Denis Ducarme et Georges-Louis Bouchez, c’est un Liégeois qui se lance dans l’aventure. On savait que Philippe Goffin y réfléchissait depuis quelque temps déjà, il a donc décidé de franchir le pas.

« Une belle fenêtre de démocratie interne est ouverte. J’ai le sentiment de pouvoir apporter quelque chose au débat », indique-t-il. « Même si je me suis engagé assez tard en politique, puisque je n’ai pas milité dans les jeunesses libérales, mon parcours n’est pas vierge : je suis bourgmestre depuis près de vingt ans, député depuis quasiment dix ans. J’ai été président de la Commission Justice pendant cinq ans. »

La question qui brûle les lèvres est de savoir s’il se présente un peu comme le troisième homme, celui qui pourrait bénéficier de la lassitude des mandataires et militants par rapport aux guerres de clans qui ont miné le MR ces dernières décennies : après la lutte entre Michel et Reynders, la campagne s’annonce torride entre MM. Ducarme et Bouchez. « Absolument pas ! Ma candidature ne remet en cause celle de personne », tranche-t-il aussitôt.

Ce qu’il veut changer au MR  !

► Kattrin Jadin et Christine Defraigne semblent vouloir aussi y aller.

Le bourgmestre de Crisnée souhaite « transférer au niveau fédéral ce qu’on peut faire au niveau communal ». Il fait part de sa « loyauté » au parti exprimée par une « candidature sereine », explique-t-il encore.

Les thèmes qu’il compte porter pour le MR sont « le respect de l’ordre, de l’autorité – les forces de l’ordre sont mal vues, les enseignants sont mis en cause –, les valeurs de liberté, d’écoute. C’est important aussi pour lutter contre les extrêmes ». Il précise que « le respect de l’autorité n’est pas incompatible avec des valeurs qui respectent l’individu dans ce qu’il peut donner, même si tout le monde doit faire un effort ».

Notre sélection vidéo