Michel Preud’homme amer après le 2-2 du Standard à l’Antwerp: «Il y a eu trois cadeaux, deux de nous et un du VAR…»

Michel Preud’homme amer après le 2-2 du Standard à l’Antwerp: «Il y a eu trois cadeaux, deux de nous et un du VAR…»

Michel Preud’homme était plutôt content de la réaction de ses joueurs sur la pelouse de l’Antwerp dimanche. Le Standard est allé chercher un bon point et aurait même pu s’imposer si l’arbitre de la rencontre avait sifflé un penalty sur Avenatti. « En ayant été mené 2-0, je suis évidemment content », explique le coach liégeois.

« Niveau football, j’ai dit à mes joueurs à la pause qu’il fallait continuer comme ça, avec un peu plus de finesse, plus de danger devant. On est allé au bout de nos efforts. Le penalty non-sifflé sur Avenatti ? Je crois que je vais devoir apprendre à mes joueurs à tomber. Car en Belgique, on siffle quand les joueurs tombent. Sa jambe est accrochée, s’il tombe, je pense qu’il y a un penalty. Il y a eu trois cadeaux ce soir : deux de notre part et un du VAR… »

► Tous nos articles STANDARD pour 1€ pendant 3 mois !


Notre sélection vidéo