Erdogan va rencontrer Trump le mois prochain pour discuter d’une zone de sécurité en Syrie

Erdogan va rencontrer Trump le mois prochain pour discuter d’une zone de sécurité en Syrie
Isopix

M. Erdogan a exprimé à M. Trump « sa frustration concernant l’absence de mise en oeuvre par l’armée et les services de sécurité américains de l’accord » conclu en août avec Washington sur la création de cette zone, qui doit séparer la frontière turque des territoires kurdes syriens, a déclaré la présidence turque dans un communiqué.

C’est M. Trump qui a invité M. Erdogan à Washington, a-t-elle précisé. Le président turc avait affirmé mardi que sa patience vis-à-vis des Etats-Unis était arrivée à bout, laissant planer l’imminence d’une opération militaire.

« À ce stade, nous n’avons d’autre choix que de poursuivre sur notre propre voie », avait-il déclaré. « Nous avons tout essayé. Nous avons été extrêmement patients », avait-il ajouté. « Nous ne pouvons plus perdre un instant ».

Cette zone tampon doit être créée entre la frontière turque et les zones syriennes contrôlées par la milice kurde des Unités de protection du peuple (YPG), appuyée par Washington. Ankara considère cette milice comme une organisation « terroriste ».

Notre sélection vidéo