L’État belge a décidé de dédommager la famille de Cemil Kaya, le Verviétois abattu par la police alors qu’il était armé d’un couteau

Exclusif
L’État belge a décidé de dédommager la famille de Cemil Kaya, le Verviétois abattu par la police alors qu’il était armé d’un couteau

Alors que la chambre du conseil de Verviers avait statué sur un non-lieu en 2017, empêchant ainsi l’affaire d’être jugée au pénal, et que l’on pensait le dossier clos, c’est en fait la semaine dernière que l’avocate de la famille de Cemil Kaya, Sevda Karsikaya, y a mis un point final après avoir poursuivi l’État belge devant la Cour Européenne des Droits de l’Homme.

Rappel de l’affaire en vidéo (archive RTL) :

En effet, ce dédommagement financier pour la famille de Cemil Kaya (PHOTO) met fin aux poursuites engagées contre l’État belge. Et ce sont tout de même 47.250€ qui seront versés en guise de dédommagement à la famille pour cesser les poursuites.

Voici pourquoi l’État a dédommagé la famille du Verviétois.

► La fille de Cemil Kaya a réagi : « Cet argent ne ramènera pas mon père, mais… »

L’avocate de la famille commente cette décision.

Notre sélection vidéo