Les vacances de ce couple Belge prennent une tournure étonnante: le mari a prétendu avoir eu un besoin pressant avant de tout avouer à la police…

Capture d’écran
Capture d’écran - Google Maps

C’est un groupe de cinq pêcheurs qui a appelé la gendarmerie lundi soir, pour dénoncer les agissements pervers d’un homme sur les rives du canal, comme le relate Sud Ouest. Aux alentours de 17h45, un couple de Belges, en vacances dans la région, fait une halte au port fluvial de Villeton après une journée à naviguer. Le mari laisse alors sa femme sur le bateau et part se promener. C’est là qu’une envie soudaine lui vient à l’esprit, et il décide de simplement suivre ses pulsions.

Sauf que ce n’était clairement pas l’endroit idéal pour s’adonner à ce type de pratique. Il a été surpris pas un groupe de cinq pêcheurs qui ont appelé la gendarmerie. L’homme a été interpellé quelques minutes plus tard, et a été placé en garde à vue.

Il a reconnu les faits

Il a prétendu vouloir satisfaire un besoin naturel, mais devant la concordance des témoignages des pêcheurs, il a finalement avoué. L’homme a été remis en liberté ce mardi à 10h30.

Il a reçu une convocation devant le tribunal correctionnel d’Agen pour lequel il devra se présenter le 6 avril prochain. Le parquet a également fait une demande d’information au procureur du roi, à Bruxelles, afin de vérifier la présence d’antécédents judiciaires.

Pendant ce temps, sa femme a passé la nuit seule sur son bateau à Villeton.

Notre sélection vidéo