Attaque à la préfecture de police de Paris: la manifestation en soutien à Michael Harpon interdite par le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner!

Elle devait avoir lieu demain devant l’hôtel de ville de Gonesse et était due à l’initiative d’Hadama Traoré, un ex-candidat aux élections européennes : la manifestation en soutien à Michael Harpon, qui a tué quatre policiers ce jeudi 3 octobre à la préfecture de police de Paris, va être interdite. « Il était discriminé parce qu’il était sourd. Ce contexte explique pourquoi il a craqué. Tous les faits que les médias donnent pour justifier son côté extrémiste auraient pu concerner les dix millions de Français de confession musulmane » expliquait Hadama Traoré au Figaro.

L’événement, qui a fait couler beaucoup d’encre, notamment chez les politiques français, va finalement être interdit, a déclaré ce mercredi matin le ministre de l’Intérieur Christophe Castaner : « La manifestation prévue à Gonesse en soutien à l’assassin de la préfecture de police est une infamie et une insulte à la mémoire de nos policiers. Je me suis entretenu avec le préfet du Val-d’Oise : le rassemblement va être interdit » a-t-il écrit dans un tweet avant d’envoyer un second, où il explique avoir « demandé à ce que les propos odieux tenus par son organisateur soient dénoncés au procureur de la République, sur le fondement de l’article 40 du code de procédure pénale ».

Notre sélection vidéo