Bilal, un jeune Liégeois poignardé à mort: son papa a avoué, il avait déjà poignardé son autre fils, les frères et sœurs ont nettoyé la scène du crime

Exclusif
Bilal.
Bilal. - D.R.

Bilal avait reçu un coup de couteau dans l’appartement familial situé rue Jean Riga, sur les hauteurs de Liège. Après avoir parcouru quelques mètres, il s’était effondré en rue.

La maman, Fatima, et le papa, Mohammed, 66 ans, un ouvrier à la retraite, niaient avoir porté le coup de couteau. Ils ajoutaient qu’ils ignoraient qui avait porté le coup fatal. Ils étaient tous deux placés sous mandat d’arrêt pour le meurtre de leur fils.

De nouveaux éléments, importants, ont relancé l’enquête. Dont des aveux, du bout des lèvres, de la, part du papa. Voici ses explications !

► Les frères et sœurs ont dû laver… les taches de sang

► Un autre frère poignardé : nos révélations  !

Notre sélection vidéo