La séance de dédicaces du rappeur Josylvio dégénère au Mediamarkt: «Nous avons dû fermer le magasin pour des raisons de sécurité»

La séance de dédicaces du rappeur Josylvio dégénère au Mediamarkt: «Nous avons dû fermer le magasin pour des raisons de sécurité»
Captures vidéos et Isopix

Ce mercredi après-midi, le rappeur néerlandais Josylvio était attendu au rayon multimédia du Mediamarkt de la Keyserlei à Anvers. Le magasin avait, comme il en a l’habitude, organisé une rencontre entre les fans et l’artiste. Sauf que la séance de dédicaces a tourné court.

La faute à des fauteurs de trouble qui ont rapidement rendu la situation incontrôlable. « Environ 400 personnes intéressées sont venues assister à la séance de dédicaces », raconte Janick De Saedeleer de Mediamarkt à nos confrères du Nieuwsblad. « Tout était prêt et préparé comme nous le faisons des centaines de fois par an dans nos magasins. Au début, tout s’est déroulé sans heurts et sans problème, jusqu’à l’arrivée de quelques malotrus. »

Selon Mediamarkt, ceux-ci ont commencé à lancer des projectiles, à pousser, etc. Des vidéos diffusées sur les réseaux sociaux montrent d’ailleurs les incidents : des jeunes jettent des objets dans le magasin, des casiers sont à moitié vidés, le sol est jonché de jeux…

Si la vidéo ne se lance pas, cliquez ici.

Si la vidéo ne se lance pas, cliquez ici.

Une situation devenue rapidement incontrôlable qui a obligé le magasin à appeler la police. « Notre présence a rapidement rétabli la paix », explique le porte-parole de la zone de police d’Anvers. « Nous n’avons eu qu’à réaliser des arrestations administratives ». Mais pour Mediamarkt, les faits ont eu d’autres répercussions. « Avec la police, nous avons décidé de fermer le magasin pour des raisons de sécurité », explique Janick De Saedeleer.

Selon un témoin, divers jeux PlayStation auraient également été volés dans le chaos. « Nous cherchons toujours à savoir si quelque chose a été volé », conclut-il. De son côté, le rappeur Josylvio a réagi à l’incident. « Il y avait beaucoup de chaos, c’était dommage. Je ne pouvais plus descendre pour signer des autographes et prendre une photo. Je me débrouillerai pour revenir à Anvers », écrit-il sur Instagram.