Huit ans requis contre Sullivan Loneux, un Visétois de 23 ans surnommé «le pervers de Facebook»

Il avait commencé à l’âge de 18 ans.
Il avait commencé à l’âge de 18 ans. - SP

Sullivan Loneux ne sait pas s’arrêter d’adopter un comportement de prédateur sexuel: tel est le constat dressé par la substitut Nathalie Vandeweerd, ce mercredi au tribunal correctionnel.

Véritable prédateur des réseaux sociaux, il totalise un très grand nombre de victimes.

À 18 ans déjà, il surfait sur Facebook en se faisant passer pour une agence de mannequins.

►Il prenait contact avec des jeunes filles intéressées de poser

Puis le piège se refermait petit à petit

Notre sélection vidéo