Au lendemain de l’attentat de Halle, Angela Merkel promet «la tolérance zéro» face à la haine

«Les représentants de l’Etat de droit doivent utiliser toutes les voies de l’Etat de droit pour combattre la haine, la violence (...) c’est la tolérance zéro», a déclaré la chancelière dans un discours devant les représentants du syndicat de la métallurgie IG Metall à Nuremberg.

La dirigeante, qui s’est rendue en signe de solidarité dans l’une des principales synagogues de Berlin mercredi soir, s’est dite «choquée et abattue comme des millions de personnes en Allemagne» par cette attaque perpétrée par un homme présenté par la justice comme un Allemand de 27 ans et qui a filmé son forfait et l’a diffusé en direct sur une plateforme de streaming.

«Nous avons échappé de très peu à une attaque horrible contre les gens dans la synagogue et il aurait pu y avoir encore beaucoup plus de victimes», a souligné Mme Merkel. «Nous nous réjouissons (de l’existence) de chaque synagogue et de chaque communauté juive dans notre pays», a-t-elle insisté.

Notre sélection vidéo