Tout sur le 1er court-métrage de Loïc Nottet (photos)

Photos
Tout sur le 1er court-métrage de Loïc Nottet (photos)

Loïc Nottet adore Halloween. Il aime chanter, danser, chorégraphier, créer des personnages et des costumes et raconter des histoires. Ce serait donc la suite logique de sa carrière que ce court-métrage resté secret jusqu’à aujourd’hui…

L’artiste carolo et son équipe ont tourné durant 5 jours non-stop, de nuit, entre Courcelles (sa ville) et les forêts de Chevetogne et Durbuy les images d’un projet qui lui tenait à cœur depuis deux ans. Tout a débuté avec le single « Doctor » et ce personnage de « Joker » créé pour le clip.

« C’était resté dans l’esprit de Loïc », nous glisse son manager, Simon Gérard. « Il avait envie de continuer ce qu’il avait commencé, le scénario qu’il n’avait pas pu élaborer jusqu’au bout sur le clip de « Doctor ». 4 minutes pour le clip d’une chanson contre 15 à 20 minutes pour ce court-métrage, c’est dire si Loïc Nottet en avait des idées à mettre en œuvre !

Inspiré par l’univers de Tim Burton.
Inspiré par l’univers de Tim Burton. - Prod.

Le déclic pour « Candy » (titre de ce court-métrage) lui est venu devant la nouvelle version cinématographique de « Mary Poppins ». Ça l’a comme réconcilié avec la comédie musicale. Son film serait donc inspiré du genre, dansant et chantant sur fond d’Halloween. Fantastique, poétique et un peu horrifique aussi, comme peut l’être le cinéma de Tim Burton…

Si Loïc n’a pas réalisé le petit film, il a eu l’idée du récit mais a aussi « créé les personnages, imaginé les chorés, dessiné les costumes et fait faire les costumes ». Et puis, évidemment, il a composé quelques titres spécialement pour ce « candy » (bonbon) d’Halloween.

>>> « Hansel et Gretel » réinterprété : tous les détails dans nos éditions digitales.

Notre sélection vidéo