À 13 ans, Eddie est contraint de prendre un médicament contre des troubles bipolaires… et développe des seins plus gros que les filles de son école!

À 13 ans, Eddie est contraint de prendre un médicament contre des troubles bipolaires… et développe des seins plus gros que les filles de son école!
CNN

La société pharmaceutique Johnson & Johnson fait aujourd’hui face à des milliers de poursuites pour son médicament Risperdal. La raison ? Celui-ci aurait fait pousser des seins de femme… à des hommes ! C’est en tout cas ce que reproche Eddie, originaire de l’Oklahoma, en Amérique. À l’âge de 13 ans, il était contraint de soigner ses troubles bipolaires à l’aide dudit médicament. S’en est suivi un véritable calvaire puisqu’il arpentait les couloirs de son école avec des seins plus gros que les écolières de son âge.

Bien qu’il ait subi une réduction mammaire depuis son adolescence, Eddie ne démord pas, et compte bien se battre au tribunal afin que la société Johnson & Johnson paye pour ce qu’elle lui a fait, relate The Mirror.

Risperdal
Risperdal - Isopix

À CNN, Eddie, âgé aujourd’hui de 26 ans, se souvient : « J’avais des seins plus gros que ceux des filles du lycée. Je me suis dit : ‘vais je avoir besoin d’un soutien-gorge ?’ ».

Les langues se délient concernant cette triste affaire. Une maman explique quant à elle auprès du magazine People que son fils autiste avait développé des seins atteignant la taille 46D. En guise de dédommagement, elle avait reçu pas moins de 2,5 millions de dollars en 2015.

Notre sélection vidéo