Bauke Mollema surpris de sa victoire au tour de Lombardie: «Je ne pensais pas que je pouvais gagner ici»

Bauke Mollema surpris de sa victoire au tour de Lombardie: «Je ne pensais pas que je pouvais gagner ici»
Photo News

Bauke Mollema vient de signer la plus belle victoire de sa carrière. Après une étape dans le Tour en 2017 et la Classique de Saint-Sébastien en 2016, il a pu lever les bras samedi sur le Tour de Lombardie. «Je ne peux pas y croire», a déclaré le Néerlandais à l’issue de la course.

Mollema a profité d’un moment d’acalmie

Le Néerlandais de 32 ans a profité d’un moment d’acalmie dans le groupe des favoris pour s’envoler à 18,5 kilomètres de l’arrivée. Les favoris se sont alors regardés et, en un court laps de temps, le leader de Trek-Segafredo a possédé une demi-minute d’avance. «Sur le Civiglio, des coureurs plus explosifs que moi ont attaqué. Quand le calme est revenu, j’ai su que le moment était venu d’attaquer. Je peux rouler longtemps au même rythme, je devais tenter ma chance», a expliqué Mollema lors de l’interview flash. Malgré le travail de Primoz Roglic, Egan Bernal et d’Alejandro Valverde, il s’est finalement imposé en solitaire. «Je savais que je tenais la forme. Mais je ne pensais pas gagner ici.» Le Néerlandais avait déjà obtenu une quatrième place sur le Tour d’Émilie cette semaine, une cinquième place sur le GP Bruno Beghelli et une septième place à Milan-Turin.

Grise mine pour Valverde

Juste derrière lui, l’Espagnol Alejandro Valverde faisait grise mine. Pour la troisième fois de sa carrière, le coureur de l’équipe Movistar a dû se contenter de la deuxième place. «J’avais pourtant les jambes pour faire mieux», a-t-il regretté à l’issue de la course. «Je me retrouve avec un double sentiment. Une deuxième place est belle dans un Monument, mais avec ces jambes, j’aurais pu gagner aussi. C’est un peu dommage. J’ai essayé plusieurs fois, mais à chaque fois que j’ai attaqué, ils ont sauté sur ma roue. Bauke a parfaitement profité d’un moment d’acalmie. Il a su tenir son avance jusqu’au bout, il mérite la victoire. Félicitations à lui.»

Notre sélection vidéo